Organisateur

Nice Classic Live
Email
concert@aien.fr
Site Web
http://niceclassiclive.com

Lieu

Parvis du Musée Matisse
Nice

Date

07 08 2020 - 09 08 2020

Heure

20 h 00 min

NICE CLASSIC LIVE, 2ème week-end

7 août

20h – La nuit Américaine – Amérique du nord

Gerschwin et Bernstein ont su tous deux concilier écriture savante et mélodies populaires, cette soirée nous amènera à Broadway, et nous fera rêver tout en swinguant…
Programme :
GERSCHWIN Porgy and Bess (extraits) pour violon et piano
BERNSTEIN Sonate pour clarinette et piano
COTTET « Ce que la nuit révèle » (création mondiale) pour piano à 4 mains
GERSCHWIN Summertime pour soprano et piano
Harold ARLEN Over the Rainbow
Elvis PRESLEY Love me tender
Interprètes :
Laurent Cabasso, Jean-Marie Cottet, Marie-Josèphe Jude, Pascal Rogé, piano
Jean-Marc Phillips, violon
Elizabeth Vidal, Soprano colorature

21h30 – La nuit Américaine – Amérique du sud, Tangos

Si le Tango est souvent considéré comme une danse de salon, le terme trouve pourtant ses
origines dans la communauté noire d’Amérique latine issue de l’esclavage ; Piazzolla a sublimé ce style de musique, avec les « saisons », œuvre qui plonge ses racines dans la description, ou plutôt la mise en musique, des vies précaires des habitants des bidonvilles de Buenos Aires dans les années 1960-1970. Ce soir, nous entendrons aussi plusieurs œuvres de Thierry Muller, inspirées directement par les tangos argentins…
Programme :
MILHAUD-HEIFETZ Braziliera pour violon et piano
PONCE-HEIFETZ Mexican serenade pour violon et piano
VALE-HEIFETZ Ao pé da fogueira pour violon et piano
MULLER Bossa tango
MULLER Tango Balade
PIAZZOLLA Les saisons
Interprètes :
Jean-Marc Phillips, Pierre Bensaïd / Léa Bensaïd, violon
Frédéric Audibert, Guillermo Lefever, violoncelle – Philippe Gallois, Contrebasse
Marie-Josèphe Jude, piano
Pierre Génisson, clarinette – Julien Beaudiment, flûte – Charles Heisser, batterie
Thierry Muller, direction

8 août

20h – Beethoven et Schubert

À la jonction de deux styles se situe la puissante personnalité de Ludwig van Beethoven, dont les premières œuvres se rattachent à l’esthétique classique tandis que celles de sa maturité sont considérées comme le début du romantisme musical. Contemporain de Beethoven et habitant dans la même ville, il n’est pas certain que Schubert et Beethoven se soient rencontrés. Schubert, qui avait la plus profonde admiration pour Beethoven, est considéré comme un compositeur emblématique de la musique romantique allemande.
Programme :
SCHUBERT Fantaisie et Rondo en la Majeur pour piano à 4 mains
BEETHOVEN Sonate Le Printemps pour violon et piano
Interprètes :
François Chaplin, Jérôme Granjon, Jacques Rouvier, piano
Marianne Piketty, violon

21h30 – Beethoven, les filiations

Dernier grand représentant du classicisme viennois (après Gluck, Haydn et Mozart), Beethoven a préparé l’évolution vers le romantisme ; on distingue, dans le style de Haydn, les aspects qui deviendront essentiels de l’esprit beethovénien et qui ont influencé profondément et durablement son œuvre.
Programme :
BEETHOVEN Variations opus 66 sur « la flûte enchantée » de Mozart
HAYDN Trio en ré Majeur pour flûte, violoncelle et piano
BEETHOVEN Quatuor avec piano opus 16
Interprètes :
Pierre Bensaïd, violon
Patrick Lemonnier alto,
Frédéric Audibert, Guillermo Lefever, violoncelle
Claude Lefebvre, flûte
Laurent Cabasso, Yoko Goroku, piano

9 août

20h – Hommage à Mady Mesple

Abordant un vaste répertoire de mélodies, de lieder et d’opéras en duos, allant de Mozart à Offenbach, en passant par Mendelssohn, Fauré, Brahms, Rossini et Gounod, Karine Deshayes et Delphine Haidan parcourent tous les registres, du plus sérieux au plus comique. C’est avec passion et humour que ces deux cantatrices unissent leurs voix pour le plus grand bonheur des auditeurs. Le programme qu’elles ont choisi ce soir a été conçu en hommage à Mady Mesplé, disparue le 30 mai denier.
Programme :
Haëndel, Brahms, Mendelssohn, Gounod, Rossini…
Création d’Eric Montabeltti
Interprètes :
Karine DESHAYES et Delphine HAIDAN, mezzo-sopranos
Jeff Cohen, piano

Photo : Delphine Haidan et Karine Deshayes

21h30 – Carte blanche au Quatuor Modigliani

Dernier grand représentant du classicisme viennois (après Gluck, Haydn et Mozart), Beethoven a préparé l’évolution vers le romantisme ;on distingue, dans le style de Haydn, les aspects qui deviendront essentiels de l’esprit beethovénien et qui ont influencé profondément et durablement son œuvre.
Programme :
BEETHOVEN Quatuor
MOZART Quintette avec clarinette
Interprètes :
QUATUOR MODIGLIANI
Amaury Coeytaux & Loïc Rio violon, Laurent Marfaing alto, François Kieffer violoncelle
Pierre GÉNISSON, clarinette


BILLETTERIE

Réseau Digitick devient See Tickets > 0 892 700 840 (0.34€/mm) | www.digitick.com

Placement assis numéroté sur le parvis, réalisé le soir même en respectant les mesures de distanciation
Tarif :

  • 19€ – Billet 1 concert
  • 29€ – Billet Premium = 2 concerts la même soirée
    > en PRÉVENTE uniquement, jusqu’à 19h le jour de la représentation
  • 9€ – Billet 1 concert > – 26 ans sur présentation de la pièce d’identité
  • Gratuit > – 12 ans accompagnés d’un adulte