Organisateur

Le 109
Téléphone
04 97 13 32 56
Site Web
http://le109.nice.fr/

Lieu

Le 109
89 Route de Turin, Nice

Prochain déroulement

Date

28 07 2021
Ongoing...

Heure

13 h 00 min - 17 h 00 min

Expo : Labora(ba)toire et Os Candangos, iconographie de la table rase

LE 109 – Forum d’urbanisme et d’architecture

Labora(ba)toire

© Antoine BRUNIN, Jean-Michel CHARDON et Laura MARTIN (d’après George BELLOWS)
© ARCHIVES VILLES DE NICE

Cette exposition présente une démarche et seize projets d’architecture produits par une «équipe de choc» d’étudiants de l’École nationale supérieure d’architecture de Marseille, à l’invitation du Forum d’Urbanisme et d’Architecture.

Autour d’un questionnement sur une caractéristique propre à l’architecture niçoise (la juxtaposition dense de programmes distincts dans une même enveloppe), documentée à travers quatre bâtiments niçois emblématiques, il a été proposé aux étudiants d’inventer en toute liberté de nouvelles fonctions pour les anciens abattoirs de Nice et d’imaginer des interventions créatives récrivant leur architecture singulière par la greffe, par l’extension, par la transformation…
Seize «revisites» étonnantes du 109 offriront ainsi aux visiteurs seize manières de vivre l’architecture contemporaine à Nice à travers une variété foisonnante de programmes (logements individuels ou communautaires, cinémas en intérieur ou en plein air, salles de spectacle, restaurants et boîtes de nuit, lieux pour le sport, marché, jardins ou promenade suspendus…), donnant lieu à autant de digressions et de transgressions architecturales à travers une étonnante succession de maquettes et de dessins.

Exposition produite et réalisée dans le cadre d’un partenariat pédagogique avec l’École nationale supérieure d’architecture de Marseille (ENSAM), et mise en lumière avec le soutien de iGuzzini.

Contact : forum@ville-nice.fr / 04 97 13 31 51

ATELIER FAMILLES ET JEUNES PUBLICS AUTOUR DE L’EXPOSITION TOUS LES MERCREDIS DE 14H00 A 16H00 (SAUF 14 JUILLET) DU 23 JUIN AU 28 JUILLET

Une visite découverte de l’exposition Labora(ba)toire suivie d’un atelier de création qui vous permettra de réinventer l’architecture des lieux. Pour cela, des jeux de construction inventés à cette occasion par le Forum vous permettront, avec l’aide d’un architecte-médiateur, de comprendre la structure du lieu, de manipuler des éléments propres à la construction et aux espaces publics, et de créer une nouvelle architecture pour cet endroit, en laissant libre cours à votre imagination.
→ Places limitées, inscription obligatoire

Os Candangos, iconographie de la table rase

© GUILLAUME LINARD-OSORIO – PHILIPPE DE BROCA
© GUILLAUME LINARD OSORIO

Le Forum propose un nouveau moment dédié à la mise en résonance de l’architecture et de la ville avec l’art vidéo à travers l’invitation faite à l’architecte et artiste Guillaume Linard-Osorio à présenter son œuvre Os Candangos, et à imaginer une installation originale pour la projection de ce travail filmique.

Os Candangos, séquence de huit minutes née de l’effacement par rotoscopie de la figure de Belmondo dans la fameuse séquence de la poursuite dans Brasilia en chantier du film-culte de Philippe de Broca «L’Homme de Rio», offre une errance onirique dans une ville fantomatique à la modernité inachevée rongée par le vent et la poussière. L’intention est de parler d’un autre effacement : celui des hordes d’ouvriers journaliers qui construisirent la nouvelle capitale, cantonnés à des baraquements comme logements dérobés à la vue sur les chantiers mêmes, suffisamment précaires pour dissuader cette population prolétaire et peu instruite de se fixer dans une ville que l’on entendait destiner aux classes moyennes et supérieures, dont elle aurait ainsi compromis la fiction sociétale tout aussi planifiée que son urbanisme.

La scénographie pensée par l’auteur lui-même amplifie encore ce message politique du dessin (dessein) urbain à travers un puzzle lumineux en plafond, œuvre en miroir de l’œuvre qui recombine une vue aérienne «corrigée» de Brasília, fiction uchronique des promesses originales non tenues d’une utopie moderne.

Au Forum, Os Candangos nous parle de l’histoire des hommes à travers l’exhumation d’une injustice sociale demeurée dans l’ombre aveuglante de l’aventure de l’architecture moderne, mais croise aussi, en l’effleurant délicatement, l’histoire du cinéma.

L'événement est en cours.